Imprimer

Quelques conseils concernant L'Anneau

 

- Avant de vous lancer, consultez les guides, et renseignez-vous sur les conditions météorologiques.

- Il est très important de vous munir de la carte du parcours, car l'itinéraire n'est pas toujours balisé conformément à la signalisation établie. Vous trouverez néanmoins souvent des marques de peinture indiquant quelques PR et des 'hitos' (petit tas de pierres posés sur le bord de la route).

- Si vous partez seul, pensez à réserver les refuges au moins 15 jours à l'avance.

- Les refuges peuvent vous préparer un pique-nique pour la journée. Si vous allez en avoir besoin, commandez-le dès votre arrivée.

- L'eau est rare dans les Picos de Europa et vous risquez de n'en trouver qu'au refuge. Nous vous conseillons donc de prévoir plus que nécessaire à chaque étape.

- Si vous n'avez pas une grande expérience de la montagne ou si vous n’êtes pas sûr de vous, ayez recours à un guide de montagne.

- Nous vous conseillons d'être fédéré ou d'avoir une quelconque autre assurance.

- Dans les refuges, les dîners sont servis à 20 heures, souvenez-vous-en.

- Utilisez toujours du matériel et des équipements adaptés. Ne chargez pas votre sac à dos de matériel inutile. Les kilos se font de plus en plus lourds au fil des kilomètres.

- Préparez-vous, entraînez-vous et soyez psychologiquement prêt avant d'entamer le parcours. Vous en profiterez mieux.

- En cas d'accident restez calme et alertez dès que possible de 112.

 

Comment les refuges fonctionnent-ils ?

 

Consejos refugios del Anillo - Picos de Europa

 

 1. Un refuge de montagne est une installation sportive adaptée au milieu dans lequel elle se trouve. Ce sont toujours des zones inhabitées, en pleine nature, et très souvent, difficiles d'accès. C'est un poste de secours en montagne qui accueille l'alpiniste et lui offre une halte sur sa longue route.

 

 2. Les gardiens sont les responsables des refuges, ils sont chargés du poste émetteur et des communications en cas d'accidents ou de sauvetage en montagne ; ils nettoient les locaux, s'occupent du service de restauration qu'assure le refuge, et veillent à l'entretien et au bon fonctionnement du lieu. En synthèse, le gardien est le cuisinier, le serveur, le plongeur et le comptable, mais il est aussi maçon, plombier, mécanicien et pourvoyeur d'informations sur les itinéraires, les escales, l'état de la neige, etc. ... et, le plus souvent, avec le sourire !

 

 3. Si les refuges sont souvent très austères, ils sont toutefois améliorés tous les ans dans l'intérêt et pour le confort de tous. L'espace limité des installations donne lieu à des hébergements collectifs. Les chambres, la salle à manger, les salles de bains et autres services sont partagés, de sorte que le respect de la cohabitation et la tolérance sont essentiels. En arrivant au refuge, présentez-vous au gardien. Il vous installera et vous dira où poser votre sac à dos et vos chaussures de marche.

 

 4. Service de Cuisine et de réfectoire. N'oubliez pas que vous n'êtes pas dans un restaurant et que les moyens disponibles sont réduits. Le dîner consiste en un menu unique, mais consultez le gardien sur les éventuelles options lors de la réservation.

 

 5. L'alimentation en eau des refuges varie selon leur emplacement. L'eau est extraite, dans la mesure du possible, de sources, de lacs, ruisseaux, etc. En été, dans la Cordillère Cantabrique, la tendance générale est à la pénurie d'eau. Il est donc important de la consommer intelligemment. Certaines années, l'eau est restreinte en été parce qu'elle est rare, et en hiver parce qu'elle est congelée. La responsabilité du contrôle de la consommation, de l'entretien de l'adduction et du suivi de la qualité de l'eau incombe aux gardiens, tout comme la gestion et le traitement des eaux usées, des douches et des toilettes.

 

 6. L'indépendance énergétique. Consommez juste ce dont vous avez besoin L'énergie consommée est produite et administrée au refuge: panneaux solaires photovoltaïques, cheminées, poêles, gaz... sont les principales sources d'alimentation, avec le générateur en cas d'urgence, et pour un temps limité. Soyez conscient du fait que vous n'êtes pas dans une agglomération normalement approvisionnée !

 

 7. La ‘Zona libre’ reste ouverte lorsque le gardien s'absente ou que le refuge est fermé. Soyez respectueux. Gardez-la propre et en ordre. La Zona libre entre dans le calcul des places lorsque le refuge est gardé.

 

 8. Les déchets. Les services de nettoyage et les éboueurs ne passent pas dans les refuges ! Emportez donc vos ordures jusqu'aux bacs de collecte de la vallée. Les déchets du refuge sont triés et prétraités de manière à en réduire le volume. La matière organique est compostée, le papier et le carton sont incinérés, le reste est stocké et acheminé dans la vallée en hélicoptère à un coût élevé.

 

 9. Nature. Respectez la flore et la faune, marchez sur les chemins pour éviter de déranger la vie animale. Ne provoquez pas d'érosion en défonçant les chemins et ne lancez pas de blocs de pierre en guise de raccourcis. Éviter les bruits, les cris, les mouvements brusques pour ne pas effaroucher la faune sauvage. Tenez votre chien en laisse, loin du bétail. Attention ! Dans certaines zones protégées, les chiens sont interdits. Une fleur... regardez-la, sentez-la, mais ne l'arrachez pas. Cela pourrait mettre en péril la survie de l'espèce, et une fleur cassée ne repousse pas. Il est strictement interdit de faire du feu.

 

 10. Les zones de camping. Demandez au gardien si vous pouvez camper, et où. Certaines zones sont strictement interdites aux campeurs et les zones autorisées ne peuvent accueillir qu'un nombre limité de tentes.

 

 11. Respectez les animaux du refuge, ce ne sont pas des attractions. Eux aussi ils travaillent et 'font la saison'. Comme le reste de la faune, ils ont besoin de calme et doivent pouvoir vivre tranquilles dans leur milieu.

 

 12. Portages. Les refuges sont approvisionnés par le gardien. Les vendeurs et distributeurs de marchandises ne s'y aventurent pas parce que l'accès est difficile, et à cause de la neige. Les refuges ont donc leur propre infrastructure : hélicoptères, 4X4, chevaux et - très souvent - le dos des gardiens. Le prix de certains produits consommés dans les refuges peut sembler élevé mais ne perdez jamais la perspective, et imaginez le coût du service que vous sollicitez.



 

 



Patrocinadores

Tubulares Wdx Dymercke - Publicidad e imagen